Master Brand

Le premier traitement vermifuge du chiot

Partagez
Intro Text
La vermifugation est l’une des premières et des plus importantes précautions à prendre dans la vie d’un chiot. En fonction de l’âge et du poids de votre toutou et du type de ver concerné, vous pouvez recourir à différents traitements. Voici tout ce que vous devez savoir sur le traitement vermifuge du chiot.
Contenu
Image
Un petit chiot blanc dans l’herbe

Les vers représentent la cause de maladie la plus courante chez les chiens. Il est donc important de vermifuger votre chiot dès qu’il arrive dans votre foyer, et d’être bien informé sur le sujet. 

Pourquoi est-il important de vermifuger mon chiot ?

Les vers intestinaux peuvent provoquer des maladies, fatiguer votre animal et altérer l’absorption des nutriments et vitamines qui lui sont indispensables. Ils peuvent également provoquer des pertes de sang et une anémie, des troubles pouvant s’avérer très grave chez un sujet aussi jeune. C’est la raison pour laquelle il est important de vermifuger votre chiot le plus tôt possible.   

Les types de vers les plus courants sont l’ankylostome, le ténia, les coccidies et l’ascaris, qui peuvent provoquer un inconfort et des troubles physiques plus ou moins sérieux, voire la mort dans certains cas extrêmes. Dans de rares cas, l’être humain peut également contracter ces parasites digestifs, souffrant alors de douleurs intestinales, de démangeaisons, de diarrhées et d’autres problèmes de santé plus graves. En bref, nul ne souhaite attraper des vers – ni vous, ni votre chiot !

Quels sont les signes indiquant la présence de vers chez les chiots ?

Les vers peuvent provoquer des symptômes manifestes, tels qu’une une faiblesse physique, de l’apathie, des diarrhées ou des vomissements, une perte de poids en dépit d’un bon appétit, et des ballonnements anormaux. Vous pouvez également observer des signes d’infestation dans les selles de votre chiot – tels que de petits grains ressemblant à du riz, du mucus ou du sang. Cependant, tous les chiots contaminés par des vers ne présentent pas de signes manifestes d’infestation. Pour avoir l’esprit tranquille, il est donc important d’administrer un traitement vermifuge régulier à votre chiot.

Comment puis-je débarrasser mon chiot de ses vers ?

Les vers sont heureusement assez faciles à traiter. Vous pouvez administrer un traitement vermifuge à votre chiot, qui se présente sous plusieurs formes (solution orale liquide, pipettes, comprimés selon l'âge et le poids de votre chien).

Quand dois-je vermifuger mon chiot ?

La plupart des chiots naissent en étant déjà porteurs de vers. Agés de 2 à 12 semaines, ils doivent être traités toutes les 2 semaines (recommandation ESCCAP). Les chiens âgés de 3 à 6 mois doivent être traités régulièrement selon les conseils de votre vétérinaire, puis tous les 3 mois pendant le reste de leur vie si le risque d'infestation de l'animal ou si le mode de vie de l'animal le justifie. Si vous constatez quelque chose d’anormal, conduisez directement votre toutou chez le vétérinaire ! Il pourra ainsi traiter les vers avant qu’ils ne posent réellement problème. 

Qu’en est-il du ver du poumon ?

Le ver du poumon est un parasite présent en France et c’est sans doute le plus néfaste que votre chiot puisse attraper. Il peut provoquer de graves problèmes de santé, voire la mort. Les chiens se contaminent en mangeant des limaces et des escargots, ou simplement en étant au contact de leur bave. Les risques sont donc réduits tant que votre chiot ne s’aventure pas à l’extérieur. 

La meilleure façon de préserver votre chien du ver du poumon consiste à suivre un programme de prévention tout au long de sa vie. C’est d’autant plus important si la présence de vers du poumon est avérée dans la région où vous vivez (vous pouvez consulter notre système de localisation en ligne [lien]). Il est important de demander spécifiquement conseil à votre vétérinaire, car tous les traitements vermifuges n’agissent pas efficacement contre le ver du poumon. Le traitement contre le ver du poumon doit être administré plus régulièrement que le traitement pour les autres vers que votre chien est susceptible d'attraper – faute de quoi votre chien ne sera pas suffisamment protégé entre deux doses. Pour toute question, consultez votre vétérinaire.

Le saviez-vous… ?

On pense que les chimpanzés mangent des feuilles rugueuses et piquantes afin d’éliminer les vers de leurs intestins. Radical, n’est-ce-pas ? Fort heureusement, il existe des moyens plus simples de les tenir éloignés du corps de votre chien ! 

Partagez