Master Brand

Votre chien a-t-il des ascaris ?

Partagez
Intro Text
Presque chaque chien sera, à un moment ou à un autre de sa vie, infesté par des ascaris. Ce parasite pouvant également vous atteindre, vous et votre famille, il est important de savoir ce qu’il est et à quoi vous risquez d’être confronté.
Contenu
Image
Votre chien a-t-il des ascaris ?

À tout âge, un chien peut contracter des ascaris, bien qu’ils soient plus courants et présentent des risques plus graves chez les chiots. Il s’agit du ver parasite le plus commun chez les chiens vivant en France. Il peut très facilement infester nos amis les animaux. Presque tous les chiots sont déjà contaminés lorsqu’ils viennent au monde, la chienne pouvant le transmettre à ses bébés via le placenta avant même leur naissance, ou encore lorsqu’elle les allaite. Les chiens adultes peuvent également être facilement contaminés, en avalant par inadvertance des œufs d’ascaris lorsqu’ils reniflent ici et là, en chassant ou en mangeant de la viande crue. Mais comment savoir avec certitude si votre chien a contracté des vers ? Là est bien le problème, c’est impossible ! Les symptômes du parasite sont susceptibles d’être extrêmement sérieux chez les chiots, tandis que les chiens adultes peuvent ne présenter aucun signe. Dans la mesure où ce parasite peut également causer des maladies graves chez l’Homme, il est essentiel de vermifuger régulièrement vos animaux afin de les protéger eux, mais de protéger aussi le reste de la famille. 

Diarrhées et vomissements

Bien souvent, les chiens adultes ne présentent aucun signe d’infection par les ascaris. Ils peuvent toutefois dans certains cas provoquer diarrhées et vomissements. Les chiots encourent davantage de risques, la diarrhée représentant un signe courant. La moindre crotte de chien pouvant contenir plus d’un million d’œufs d’ascaris, il est très important de ramasser les excréments dans votre jardin et dans les lieux publics et de les jeter en toute sécurité. Les œufs d’ascaris vont cependant quitter les selles de votre chien pour pénétrer dans le sol, il est donc malheureusement impossible d’en supprimer toutes les traces. Les vomissements représentent un autre symptôme éventuel, les chiots pouvant parfois vomir les vers entiers et ainsi les transmettre dans leurs selles. Il ne faut pas oublier que diarrhées et vomissement peuvent également révéler d’autres problèmes de santé courants.

Retard de croissance et mauvais état de santé

Les chiots ayant contracté des ascaris présentent souvent des signes de faible croissance et peuvent être petits pour leur âge. Il se peut également qu’ils aient un ventre ballonné et que leur poil soit terne et abîmé. Chez les chiots, les ascaris peuvent être extrêmement dangereux, voire mortels s’ils sont contractés en grand nombre. 

Toux

Au stade larvaire, chez les très jeunes chiots, l’ascaris migre dans les poumons, ce qui peut provoquer une pneumonie et de la toux. À l’instar des symptômes mentionnés, il est toujours préférable de consulter votre vétérinaire si vous observez l’un des signes caractéristiques, dans la mesure où ils peuvent indiquer d’autres problèmes de santé susceptibles de nécessiter des soins.  

Traitement des ascaris

Les traitements vermifuges sont essentiels pour protéger les chiens contre les ascaris. Il est important d’administrer un traitement contre les ascaris aux chiots dès leur plus jeune âge si le risque d'infestation de l'animal ou si le mode de vie de l'animal le justifie. En cas de persistance des symptômes, consultez votre vétérinaire (selon l'ESCCAP, chez le chiot, il est recommandé de vermifuger 1 fois toutes les 2 semaines jusqu'à 3 mois, 1 fois par mois jusqu'à 6 mois si le risque d'infestation de l'animal ou si son mode de vie le justifie). Bien que les chiens adultes ne présentent généralement aucun symptôme, ce parasite peut causer de graves maladies chez l’Homme. Il est donc très important de les vermifuger afin de réduire le risque de transmission. Il est recommandé de vermifuger les chiens adultes au moins une fois tous les trois mois si le risque d'infestation de l'animal ou si le mode de vie de l'animal le justifie. En cas de persistance des symptômes, consultez votre vétérinaire. 

Les autres chiens ou chats vivant au sein de votre foyer doivent également être régulièrement traités contre les vers et les puces, afin d’éviter qu’ils ne se transmettent des parasites entre eux et de protéger le reste de votre famille. Une bonne hygiène est également importante : lavez-vous les mains après avoir joué avec votre chien et avant l’heure du repas, et nettoyez régulièrement la literie, les couvertures et écuelles de votre chien. 

Le saviez-vous ?

Un ver Toxocara (ascaris) peut produire jusqu’à 85 000 œufs en une seule journée.  

Partagez