Master Brand

Traiter les vers du cœur chez les chiens

Partagez
Intro Text
Le ver du cœur est un parasite particulièrement néfaste qui est malheureusement présent en France, dans le sud du pays et en Corse. Si vous vivez dans cette région méditerranéenne ou si vous vous y rendez avec votre chien, il peut y être exposé. Il est donc important que vous sachiez comment protéger votre chien contre cette maladie grave. Et n’oubliez pas que ce parasite peut également affecter les chats !
Contenu
Image
zoom vers en gros plan

Le ver du cœur est un parasite particulièrement néfaste qui est malheureusement présent en France, dans le sud du pays et en Corse. Si vous vivez dans cette région méditerranéenne ou si vous vous y rendez avec votre chien, il peut y être exposé. Il est donc important que vous sachiez comment protéger votre chien contre cette maladie grave. Et n’oubliez pas que ce parasite peut également affecter les chats !  

Dans quels pays le ver du cœur est-il courant ?

Le ver du cœur est actuellement recensé en France, et il est courant dans de nombreux autres pays. On le trouve généralement sous les climats tropicaux et dans les régions tempérées, la plus forte dominance ayant été observée aux États-Unis, en Amérique du Sud, au Japon, en Australie et en Italie. On le recense également dans d’autres pays du sud de l’Europe, tels que l’Espagne, le Portugal, la Grèce et la Turquie. Vérifiez avec votre vétérinaire si vous vivez dans une zone à risque ou si prévoyez de vous y rendre avec votre chien. 

Symptômes

Les symptômes peuvent varier en fonction du nombre de vers présents. Les chiens contaminés par un petit nombre de vers peuvent présenter moins de symptômes, mais la présence d’un grand nombre de vers peut provoquer toux, fatigue après la pratique d’un exercice, voire une insuffisance cardiaque.   

Diagnostic

Les vétérinaires peuvent diagnostiquer la présence de vers du cœur de plusieurs manières. La première consiste à faire subir des examens sanguins au chien et à rechercher des microfilaires (produites par les vers du cœur adultes et se propageant dans les vaisseaux sanguins de l’animal). Un autre examen permet de détecter la présence de vers adultes. En effet, une radiographie du thorax permet de déterminer l’ampleur des lésions au cœur au poumon. 

Traitement

Il s’agit hélas d’un état de santé difficile à traiter, essentiellement parce que le fait de tuer les vers peut poser problème, les vers morts pouvant rester coincés dans les vaisseaux sanguins. 

Un traitement permettant de lutter contre les vers du cœur implique en premier lieu d’administrer un médicament visant à éliminer les vers du cœur adultes. Les chiens doivent limiter leurs exercices physiques et suivre une thérapie de soutien pendant cette période, afin d’éviter toute complication.  

Après administration du traitement, un autre médicament est administré, visant le ver du cœur au stade où il circule dans les vaisseaux sanguins (les microfilaires) afin de faire cesser leur évolution et de les empêcher d’évoluer en vers du cœurs adultes. Encore une fois, ce traitement comporte son lot de complications, puisque les microfilaires mourantes peuvent provoquer des réactions anaphylactiques (allergiques).  

Une série de thérapies supplémentaires peut s’avérer nécessaire en fonction des symptômes que présente le chien, et une extraction chirurgicale des vers est parfois nécessaire, s’ils bloquent le flux sanguin du cœur.  

Prévention

Le ver du cœur est une affection extrêmement grave et le traitement peut être coûteux et pénible. Par conséquent, si vous emmenez votre chien dans des régions où sévit ce parasite, ou si vous y vivez vous-même, vous devez en premier lieu éviter qu’il ne soit contaminé. 

Vous pouvez y parvenir de deux manières (les deux associées conférant une protection optimale) : tout d’abord en utilisant un produit destiné à éloigner les moustiques, et ensuite en administrant régulièrement un produit préventif contre les vers du cœur, qui éliminera les microfilaires avant qu’ils n’atteignent leur taille adulte. 

Si vous vivez dans une région concernée, ou si vous prévoyez de voyager dans le sud de la France ou à l’étranger avec votre animal de compagnie, parlez-en à votre vétérinaire afin qu’il vous indique les mesures nécessaires que vous devez prendre pour garantir sa protection.   

Partagez