Master Brand

Les comprimés vermifuges contribuent à la bonne santé de votre animal de compagnie

Partagez
Intro Text
Est-il vraiment nécessaire de traiter votre chat ou votre chien avec un vermifuge ?

On a vite fait d'oublier de vermifuger son animal de compagnie ! Les vers intestinaux vivent dans le corps de votre chien ou de votre chat, ils sont donc invisibles. Si leur nuisance n’est pas aussi manifeste que celle des puces ou des tiques, ils n’en sont pas moins susceptibles de provoquer de sérieux problèmes de santé chez les animaux infestés – et peuvent même se propager aux membres de votre famille.
Contenu
Image

Pourquoi on ne badine pas avec les vers
Les parasites intestinaux sont malheureusement un fléau courant, qui ne génère pas nécessairement de signes extérieurs d'infestation chez les chats et les chiens adultes. Certains symptômes peuvent toutefois apparaître, notamment chez les chiots et les chatons (vomissements et diarrhées, perte de poids, léthargie et, chez les sujets jeunes, ventre bombé et ralentissement de la croissance). Certains d'entre eux peuvent par ailleurs toucher également les êtres humains. En vermifugeant votre animal de compagnie, vous veillez donc à ce qu'il n'ait pas de vers... et à ce que vous n'en attrapiez pas non plus !

Apprenez à connaître votre ennemi !
Quelles sont donc ces déplaisantes créatures que vous avez à affronter ? Sachez qu’il existe différentes espèces de parasites digestifs qui s’attaquent aux chiens et aux chats. Les principaux vers intestinaux qui touchent les chiens sont les ascaris, les vers solitaires, également connus sous le nom de ténias, les ankylostomes et les trichures. Les chats, quant à eux, sont généralement plutôt concernés par les ascaris, ou vers ronds, et les vers solitaires.   

Les ascaris
Il s'agit du parasite intestinal le plus répandu chez les chats et les chiens. Mesurant plusieurs centimètres de long, ils ressemblent à de petits vermicelles blancs. Il y a peu de chances que vous en voyiez un jour, puisqu’ils vivent, se nourrissent et se reproduisent dans l’intestin de votre animal. Les animaux de compagnie infestés rejettent des œufs de vers ronds dans leurs déjections. Ces œufs sont alors mêlés à la terre et peuvent dès lors infester d'autres animaux si ceux-ci les ingèrent en explorant le sol. Les animaux peuvent également attraper ce type de vers lorsqu'ils chassent de petits rongeurs, potentiellement infestés. Les œufs de ces vers ronds peuvent aussi se coller à nos mains lorsque nous jardinons, entrer en contact avec des fruits ou des légumes poussant à l'extérieur, ou encore se déposer sur la fourrure de nos animaux de compagnie. Les larves de ce parasite digestif peuvent également se propager et se développer dans notre corps si nous ingérons accidentellement des œufs

Les vers solitaires, ou ténias
Les chats et les chiens peuvent attraper des vers solitaires de différentes manières, le plus fréquemment en avalant des puces infestées en faisant leur toilette. Les puces peuvent contenir des larves de ténias, qui se développent à l'état adulte dans le corps de votre animal de compagnie. Comme pour les vers ronds, il n'est pas toujours facile de déceler les vers solitaires. Il se peut que vous observiez des morceaux de vers, semblables à des grains de riz, bouger dans les crottes de votre animal de compagnie. Les êtres humains peuvent eux aussi être infestés par ce type de vers

Les ankylostomes
Les chiens peuvent attraper des ankylostomes en ingérant des larves présentes dans leur environnement. Bien que ce parasite ne provoque pas systématiquement de symptômes, il peut causer des diarrhées, une anémie légère ou une tendance à la léthargie chez les chiots et les chiens fortement infestés. Les larves d'ankylostomes peuvent également se creuser un chemin sous la peau de votre chien au niveau de ses pattes, lui infligeant de fortes irritations. Et pour ne rien arranger, les larves peuvent également traverser la plante de nos pieds si nous marchons pieds nus dans une zone infestée !

Les trichures
Les chiens peuvent attraper des trichures lorsqu'ils reniflent le sol, en ingérant les œufs susceptibles de s’y trouver. En cas d’infestation légères, les chiens ne manifestent pas toujours de symptômes. Les sujets fortement atteints ou jeunes peuvent en revanche présenter certains troubles : diarrhées accompagnées de pertes de sang, perte de poids, anémie ou léthargie.

Une défense efficace
On a vite fait d'oublier de vermifuger son animal… Pour veiller à sa bonne santé, il est pourtant essentiel de s’y tenir et d’administrer régulièrement un traitement vermifuge !

 

Pour aider votre chien ou votre chat à combattre les vers intestinaux, ayez recours à un traitement vermifuge efficace, tel que Drontal®. Celui-ci existe sous forme de comprimés ellipsoïdes pour les chats, et de comprimés appétents à l’arôme viande et en forme d’os pour les chiens, disponibles en deux formats différents selon le poids de l’animal. Drontal® élimine tous les types de vers intestinaux fréquemment observés chez les chats et les chiens. Comme la plupart des vermifuges commercialisés, Drontal® n’élimine pas les larves mais uniquement les vers adultes : il est donc essentiel de traiter régulièrement votre animal.

En savoir plus sur Drontal® Chat ici et sur Drontal® Chien ici.

Partagez