Master Brand

Avez-vous réellement besoin de vermifuger un chat d’intérieur ?

Partagez
Intro Text
Si votre chat ne sort jamais de la maison, est-il vraiment nécessaire de lui administrer régulièrement un traitement vermifuge ?
Contenu
Image
Avez-vous réellement besoin de vermifuger un chat d’intérieur ?

Bien des chats sont par nature vagabonds, alors que d’autres préfèrent passer leur temps à l’intérieur. S’ils ne vont jamais faire un tour dans le jardin, ne sont pas friands de souris ou ne se frottent pas à d’autres animaux, devez-vous vraiment continuer à craindre les vers ? Malheureusement, oui… Même le chat le plus casanier, profitant au maximum du confort de son foyer, ne peut pas échapper aux parasites !

Les chats d’intérieur peuvent-ils contracter des vers ? On pourrait facilement supposer que si un chat ne s’aventure jamais dans la nature, il n’y a pas lieu de craindre les parasites. Mais les parasites sont partout, et même les chats qui passent leurs journées couchés sur un canapé confortable peuvent être infestés.   

Les chats d’intérieur sont malgré tout exposés aux infections transmises par le ténia. Ce long ver plat, composé de segments, vit dans l’intestin grêle des animaux. Les chats peuvent contracter le ténia de bien des manières différentes. Le plus souvent, cela survient en mangeant des puces contaminées. Les puces sont incroyablement courantes et peuvent franchir les portes de nos maisons, grâce aux vêtements que nous portons, à d’autres animaux ou à des amis venus nous rendre visite. En faisant sa toilette, votre chat peut ingérer à son insu les puces qui se trouvent dans ses poils, et ainsi contracter le ténia.   

L’ascaris est un autre parasite difficile à éviter. Il s’agit de grands filaments blancs, semblables à des spaghettis, qui vivent dans l’intestin grêle et y déposent des milliers d’œufs en une seule fois. 

Les œufs d’ascaris peuvent être introduits à l’intérieur de la maison par le biais des chaussures ou des vêtements. Si votre chat les ingère, il peut contracter des ascaris. Les chatons eux-mêmes peuvent contracter des ascaris en buvant le lait de leur mère. Il est donc possible qu’un jeune chat soit déjà contaminé par des vers avant même d’arriver dans votre foyer. 

Les chats peuvent également contracter des ascaris et des ténias lorsqu’ils chassent. Les chats d’intérieur peuvent eux aussi, parfois, croquer un petit rongeur qui s’est frayé un chemin dans la maison.   

Si votre chat contracte des vers, le recours à un comprimé vermifuge représente une solution simple et efficace. Ces comprimés éliminent tous les types de vers intestinaux qui sont recensés chez les chats en France. Dans la mesure où les animaux risquent d’être contaminés plusieurs fois, un traitement vermifuge régulier assurera leur protection, leur bonheur et leur bonne santé – et ce même s’ils passent leurs journées à se prélasser sur le canapé… 

Partagez