Ver du poumon non merci

Image
snail with text

Le ver du poumon est un parasite responsable d’une maladie appelée angiostrongylose canine, une maladie qui peut être grave voire mortelle si elle n’est pas traitée à temps. Découvrez ici ce qu’est le ver du poumon, comment cette maladie se propage-t-elle, ainsi que quelques conseils pour réduire le risque d’infestation. Vous voulez savoir si vous habitez dans une zone à risque d’angiostrongylose canine ? Consultez la carte afin de prendre des mesures de précaution nécessaires pour protéger votre chien.

Vous pensez que cela ne concerne pas les chats ? Bien qu’il s’agisse d’une autre espèce de ver du poumon, ce parasite peut aussi avoir un impact négatif sur la santé des chats. Découvrez pourquoi leur instinct de chasseur augmente le risque d’infestation ainsi que des conseils et autres informations spécialement adaptés aux chats.

Demandez toujours conseil à votre vétérinaire.

Comment se prémunir de la maladie du ver du poumon ?
Thumbnail
Prévention
Comment protéger mon chien ?
Thumbnail
Parasite
Tout savoir sur le ver du poumon

La transmission du ver du poumon à votre chien

Thumbnail
white-worm
TOUT SAVOIR
SUR LE VER DU POUMON

Le ver du poumon (Angiostrongylus vasorum) est un parasite rond de 1 à 1,5cm pour les mâles, et de >1,5 à 2cm pour les femelles, qui vit dans les artères des poumons et dans le cœur des renards et des chiens. Il est responsable d’une maladie chez ces derniers qu’on appelle l’angiostrongylose canine. Cette maladie peut causer de graves problèmes de santé à votre chien voire entraîner la mort si elle n’est pas diagnostiquée et traitée à temps.

Les chiens s’infestent principalement en avalant des limaces ou des escargots porteurs des larves du parasite. Des études ont même montré que les animaux pouvaient également entraîner s’infester à travers la base sécrétée par ces petits mollusques.

Êtes-vous dans une zone à risque ? Vous souhaitez avoir des conseils pratiques pour éviter que votre chien ne soit contaminé ? Découvrez plus d’informations à propos de l’angiostrongylose canine.

Image
footer ver-du