Master Brand

Votre chien a-t-il des vers du poumon ?

Partagez
Intro Text
Le ver du poumon est un parasite qui peut être mortel, qui peut infester les chiens de toute race et de tout âge. Pour assurer la bonne santé de votre animal, vous devez savoir comment éviter les vers du poumon chez le chien et en connaître les éventuels symptômes.
Contenu
Image
chien qui ramasse un escargot

Connu sous le nom latin d’Angiostrongylus vasorum, le ver du poumon est souvent transmis lorsque les chiens mangent des limaces et escargots contaminés ou lorsqu’ils boivent dans des flaques d’eau. Contrairement à d’autres parasites qui peuvent provoquer de légères douleurs ou un certain inconfort chez votre chien, le ver du poumon risque d’être fatal s’il n’est pas diagnostiqué et traité. 

Heureusement, il est assez simple d’éviter son apparition en ayant recours à un traitement vermifuge régulier pour chien. Consultez toujours votre vétérinaire avant de choisir un traitement, car tous les produits vermifuges ne sont pas efficaces contre les vers pulmonaires.  

Plus tôt vous constatez l’apparition de vers du poumon et les traitez, plus votre chien a des chances de se rétablir, il est donc essentiel de savoir ce que vous devez rechercher : 

Difficultés respiratoires

Une toux persistante constitue l’un des symptômes les plus évidents causés par le ver pulmonaire, elle ne doit jamais être négligée ni confondue avec des infections respiratoires plus communes telles que la toux du chenil. Un chien infesté de vers pulmonaires se fatigue plus rapidement, même après quelques exercices modérés, il peut donc s’agir des premiers changements physiques que vous remarquerez – particulièrement chez les jeunes chiens, généralement actifs. 

Mauvaise coagulation sanguine

Le fait que votre chien saigne de manière persistante après des blessures bénignes peut laisser supposer la présence de vers pulmonaires. Du fait d’une mauvaise coagulation sanguine, votre chien peut saigner plus souvent du nez, ce qui est source d’anémie et rend ses yeux et gencives plus pâles que d’habitude. 

Mauvais état de santé général

Le ver du poumon peut provoquer vomissements et diarrhées, ce qui correspond aux symptômes de bien d’autres problèmes de santé communs ou temporaires, dont les allergies alimentaires et les maux d’estomac. Cependant, si votre chien a contracté un ver pulmonaire, il se peut qu’il perde également beaucoup de poids et manque d’appétit. 

Changements de comportement

Il peut s’avérer difficile de détecter des changements de comportement, mais si votre chien paraît manifestement léthargique ou déprimé, s’il souffre de troubles convulsifs, vous devez immédiatement consulter votre vétérinaire. Le ver pulmonaire peut être présent dans l’organisme de votre chien depuis des mois sans qu’aucun symptôme ne soit apparent et les signes peuvent être facilement confondus avec d’autres maladies, ce qui rend le diagnostic difficile. 

Que se passe-t-il ensuite ?

Si vous observez des signes laissant supposer la présence de vers pulmonaires, vous devez absolument conduire votre chien sans attendre chez le vétérinaire.  

Si vous estimez que votre chien est soumis à un risque parce que la maladie sévit dans votre région, par exemple, ou parce que votre chien adore les limaces et les escargots – il est plus important que jamais de lui administrer un traitement vermifuge régulier. Les chiens sont d’un naturel curieux, vous ne savez donc peut-être pas ce que le vôtre renifle lorsqu’il s’aventure dans le jardin ou dans le parc. Il est également important de briser le cycle de vie du ver pulmonaire : ramassez et jetez toujours les crottes de votre chien de manière sûre, et jetez les limaces et escargots que vous trouvez dans votre jardin. 

Partagez