Master Brand

Votre chien est-il menacé par le ver du poumon ?

Partagez
Intro Text
Ce parasite, qui se cache peut-être dans votre jardin, pourrait constituer un risque sérieux pour la santé de votre chien.
Contenu
Image

Les limaces et les escargots peuvent représenter une menace réelle pour votre chien s’ils sont porteurs de larves de ver du poumon, potentiellement mortelles. Assurez-vous de bien savoir comment repérer les signes avant-coureurs.

Qu’est-ce que le ver du poumon ?

Le ver du poumon (Angiostrongylus vasorum) est un parasite qui peut gravement atteindre la santé de votre chien, et même s’avérer mortel s’il n’est pas diagnostiqué et traité rapidement.

Comment les chiens attrapent-ils le ver du poumon ?

Les larves de ver du poumon sont transportées par les nuisibles du jardin très courants que sont les limaces et les escargots. Elles peuvent être facilement ingérées par les chiens, délibérément ou accidentellement, lorsqu’ils furètent dans les broussailles, boivent dans les flaques, mangent de l’herbe ou jouent avec des jouets auxquels adhèrent des limaces ou de petits escargots. Il a même été démontré que les larves sont libérées dans la bave des mollusques, ce qui en fait une autre source possible d’infestation. Une fois que le chien est infesté, il élimine les larves de ver du poumon dans ses selles, et les limaces et les escargots sont contaminés dès lors qu’ils entrent en contact avec ces excréments. Les renards peuvent également être contaminés par le ver du poumon et contribuer à propager le parasite. Les grenouilles peuvent elles aussi être porteuses de larves, représentant un facteur de risque supplémentaire pour les chiens.

Mon chien est-il en danger ?

Si les chiens de tous âges et de toutes races peuvent être contaminés, les jeunes chiens semblent néanmoins plus susceptibles de contracter le ver du poumon. Les chiens connus pour manger des limaces et des escargots sont considérés eux aussi comme présentant un risque élevé.

Où le ver du poumon se loge-t-il dans le corps de mon chien ?

Lorsqu’un chien mange une limace ou un escargot infesté, les larves de ver du poumon sont libérées dans ses intestins. A partir de là, elles traversent la paroi intestinale et migrent vers le cœur, où elles deviennent des vers adultes et se reproduisent. La circulation sanguine transporte les œufs de ver du poumon vers les poumons, où ils donnent naissance à de nouvelles larves. Ces larves sont expectorées par le chien puis avalées et évacuées dans les selles, avant d’infester d’autres limaces et escargots, perpétuant ainsi le cycle.

Quel risque constitue le ver du poumon 

Le ver du poumon présente différents symptômes, qui peuvent au début être confondus avec ceux d’autres maladies. Des problèmes respiratoires comme la toux sont des signes courants, mais les chiens ayant contracté un ver du poumon ne toussent pas tous, vous ne pouvez donc pas exclure cette hypothèse sous prétexte que votre chien ne tousse pas. Il existe d’autres symptômes potentiellement graves, comme des saignements et des problèmes neurologiques, ou encore d’autres signes plus généraux : léthargie, dépression, vomissements et diarrhée. Bien entendu, tous ces symptômes peuvent aussi être liés à d’autres maladies, ce qui complique le diagnostic. Ce parasite pouvant être mortel si on ne le traite pas, il est important de faire ausculter votre chien par un vétérinaire si vous avez des doutes.

Comment savoir si mon chien a le ver du poumon ?

Les symptômes du ver du poumon peuvent être facilement confondus avec ceux d’autres maladies, il vaut donc mieux consulter immédiatement votre vétérinaire si votre animal présente l’un des signes suivants :

  • changement de comportement – dépression, léthargie ou crises
  • problèmes respiratoires – il tousse ou se fatigue rapidement
  • état général maladif – perte de poids, faible appétit, vomissements ou diarrhée
  • mauvaise coagulation sanguine – par exemple, saignements excessifs à la suite de blessures légères, saignements de nez, sang dans les yeux ou pâleur autour des yeux et des gencives indiquant une éventuelle anémie

Les chiens peuvent présenter un seul de ces symptômes ou plusieurs à la fois.

Comment empêcher mon chien d’attraper le ver du poumon ?

Si le parasite est repéré et traité suffisamment tôt, la plupart des chiens se rétablissent parfaitement. Mais comme il peut être mortel, le meilleur moyen d’assurer que votre chien est protégé est d’utiliser régulièrement un produit à effet préventif. Les produits contre les vers n’étant pas tous efficaces contre le ver du poumon, demandez plutôt conseil à votre vétérinaire, qui vous indiquera le meilleur produit pour protéger votre chien. N’oubliez pas qu’en cas de ver du poumon, il est essentiel d’utiliser un produit préventif adapté une fois par mois. Utiliser un produit tous les trois mois ne permettra pas de prévenir ce parasite potentiellement mortel.

Le saviez-vous ?

Il existe environ 400 espèces d’escargots en France, variables selon les régions. Un jardin français moyen contient des milliers d’escargots et de limaces. Et n’importe lequel de ces mollusques pourrait être porteur de larves de ver du poumon !

Partagez