Master Brand

Une infection causée par les vers du poumon est-elle grave chez le chien, et à quel point ?

Partagez
Intro Text
Les vers du poumon sont l’un des plus dangereux parasites pouvant infester votre chien. Découvrez leur mode de propagation et de croissance, et le moyen d’éviter d’y être confronté.
Contenu
Image
chien qui s'amuse avec son jouet

Plus faciles à prévenir qu’à guérir, les vers du poumon peuvent causer de graves problèmes chez le chien. En l’absence de traitement, ces longs parasites, semblables à des ficelles qui s’enroulent dans le cœur comme des spaghettis, peuvent causer un certain nombre de problèmes de santé très graves, voire provoquer la mort.   

Les vers du poumon constituent l’un des parasites les plus dangereux auxquels votre chien puisse être confronté. Ils sont transmis par les moustiques porteurs de larves infectieuses de vers de cœur. En France, le risque est assez important, notamment dans le Sud du pays. Quel que soit l’endroit où ils vivent, les propriétaires d’animaux domestiques doivent rester vigilants, et si vous prévoyez d’emmener votre chien lors d’un voyage à l’étranger, vous devez absolument prendre les précautions nécessaires au préalable.   

Le moustique pique le chien, ouvrant ainsi une brèche pour les larves, qui se déplacent dans son corps jusqu’à atteindre le cœur et les vaisseaux sanguins voisins. Ce processus prend environ six mois, mais lorsqu’ils sont arrivés à destination, les vers peuvent grandir et mesurer jusqu’à 35 cm de long.  

Les vers du poumon provoquent des symptômes tels que la toux, une intolérance à l’effort, de l’anémie et des évanouissements, mais votre vétérinaire peut également découvrir d’autres symptômes, comme une hypertension artérielle et une accélération du rythme cardiaque. Dans la plupart des cas, une prise de sang permettra de diagnostiquer une infection causée par les vers du poumon, mais il se peut que votre chien doive également subir une analyse d’urine et un électrocardiogramme, permettant de révéler de potentiels troubles cardiaques et de déterminer s’il peut suivre un traitement en toute sécurité.  

La meilleure façon d’éviter que votre chien ne soit contaminé par des vers du poumon consiste à lui administrer un traitement préventif. Si malheureusement il est atteint de vers du poumon, le traitement administré en premier lieu se composera certainement d’antibiotiques et de stéroïdes. Ces soins sont généralement suivis d’une série d’injections qui tuent les vers. Ce traitement peut durer jusqu'à 1 an. Consultez votre vétérinaire pour une prise en charge thérapeutique adaptée aux besoins spécifiques de votre animal. 

Au terme de ce traitement, votre chien doit absolument subir d’autres examens, afin de s’assurer de l’élimination des larves circulantes. Dans les cas les plus sérieux, le vétérinaire peut décider qu'une intervention chirurgicale peut s'avérer nécessaire. 

Autrefois considérés comme un problème ne touchant que certains pays au climat tropical, les cas de vers du poumon sont désormais observés dans le monde entier, ce qui rend le traitement préventif vital pour votre chien, quelle que soit la région où il vit.  

Le saviez-vous ? 

The Shins, un groupe américain d’indie pop, a intitulé son album de 2017 « Heartworms ». Ce n’est pas leur meilleur opus, mais cela vaut toujours mieux que les vers de poumon dont peut souffrir votre chien ! 

Partagez