Master Brand

Une journée dans la vie d’un chien de thérapie

Partagez
Intro Text
Les chiens de thérapie offrent du réconfort, de l’affection et de l’amour à des enfants et des adultes qui traversent une période difficile dans leur vie. Vivez une journée avec Ruby et découvrez la vie d’un chien de thérapie !
Contenu
Image
chien de thérapie

Ruby est un labrador âgé de 6 ans. Il y a trois ans, sa propriétaire, Patricia, l’a inscrite comme chienne de thérapie. Après avoir été soumises à une série d’examens et d’évaluations permettant de vérifier leur aptitude à remplir ce rôle, Ruby et Patricia sillonnent les écoles, les hôpitaux et les maisons de retraite de leur région pour apporter réconfort, affection et amour aux enfants et aux adultes qui en ont besoin. Nous découvrons ici Ruby tout au long de sa journée de travail.  

Ouaf ouaf ! Bonjour tout le monde ! Je m’appelle Ruby et je suis chienne de thérapie depuis 3 ans. J’aime vraiment beaucoup mon travail. Les humains que je rencontre sont toujours heureux de me voir et je reçois beaucoup de câlins, de caresses et de friandises ! 

Les gens demandent souvent à ma maîtresse, Patricia, comment j’ai été formée pour devenir chienne de thérapie. De vous à moi, cela a été relativement facile ! Contrairement à mes collègues chiens d’assistance ou chiens-guides, qui aident des handicapés au quotidien, comme des aveugles par exemple, je n’ai pas eu à suivre de formation spéciale pour devenir chienne de thérapie. J’ai toutefois subi des évaluations pour vérifier que je possède bien un tempérament calme et posé et que je ne suis pas facilement effrayée par des situations inhabituelles ou des enfants bruyants. Etant un labrador, une race connue pour sa nature douce, il va sans dire que j’ai passé ces tests haut la main ! Parmi mes congénères qui font de bons chiens de thérapie, on compte notamment les golden retrievers, les collies, les bergers allemands, les beagles, les lévriers, les poméraniens et les bouledogues français. Et imaginez-vous un peu : même les chats peuvent prétendre au poste d’animal de thérapie ! 

La vie d’un chien de thérapie

Une des raisons pour lesquelles j’adore mon travail est que chaque jour est différent. Je me rends dans des écoles de mon quartier, dans des hôpitaux et d’autres endroits où il y a des humains souffrants, fragiles ou vulnérables. J’aime passer du temps avec tous ces êtres humains si différents, de tous les âges et de tous les horizons… Pour un chien comme moi, c’est le nec plus ultra ! 

Les chiens de thérapie dans les écoles

Une de mes principales missions dans les écoles est d’aider les enfants à faire des progrès en lecture. Mais si, vous avez bien lu ! Les enfants peuvent être nerveux et stressés quand on leur demande de lire à haute voix à l’école. Ils risquent ainsi d’associer la lecture à un sentiment négatif. Et c’est là que Patricia et moi entrons en jeu. Nous nous mêlons aux enfants de la classe, ce qui les aide à se détendre, car tout le monde est toujours heureux de nous voir ! Ensuite, tour à tour, les enfants qui ont des difficultés de lecture me lisent une histoire. Comme ils sont plus détendus et se concentrent sur Patricia et sur moi, ils ne ressentent pas autant de pression, et cela peut vraiment les aider à prendre confiance en eux et à progresser. Quant à moi, j’ouvre grand les oreilles et je me régale de toutes ces histoires qu’ils me lisent !  

Mais il n’y pas que l’apprentissage. Je passe aussi beaucoup de temps à jouer et à interagir avec les enfants, et j’adore ça.  

Les chiens de thérapie dans les maisons de retraite

En général, lorsque les gens intègrent une maison de retraite, ils ne peuvent plus avoir d’animal domestique. Mais je fais exception à la règle, je peux leur rendre visite. A voir leur joie lorsque j’arrive dans leur chambre, on comprend bien à quel point ils aiment les animaux et regrettent de ne plus en avoir à leurs côtés. Les résidents des maisons de retraite sont des êtres humains comme les autres… Rien ne les ravit plus qu’un chien qui remue la queue, les regarde avec ses grands yeux doux et se frotte allègrement à eux ! C’est tout particulièrement vrai avec les résident dépressifs, malades ou repliés sur eux-mêmes, et c’est justement sur ces patients que Patricia et moi-même tâchons de nous concentrer. Le fait de passer du temps et de se distraire avec un chien comme moi peut vraiment faire la différence dans la vie quotidienne et avoir des effets bénéfiques sur le mental. Et il n’y a pas que les résidents qui attendent notre visite avec impatience : le personnel aussi se réjouit toujours de nous voir ! 

Les autres missions des chiens de thérapie

Les chiens comme les autres animaux de thérapie interviennent dans une grande variété de contextes différents. Bien souvent, nous rendons visite à des humains qui se trouvent dans des établissements de soins institutionnels. Notre visite est ainsi toujours attendue et appréciée dans les hôpitaux. Nous aimons tout particulièrement nous rendre dans les services où on soigne les enfants ! Le plus important, c’est notre capacité à créer des liens avec les humains qui, pour différentes raisons, éprouvent des difficultés à établir des liens d’autres manières. Cette capacité à établir une connexion est essentielle. C’est l’une des raisons pour lesquelles on fait également appel aux chiens pour accompagner les personnes autistes. Les chiens d’assistance pour autistes sont spécialement formés pour tenir compagnie et apporter du réconfort aux autistes, qui éprouvent souvent des difficultés à communiquer ou à se faire comprendre par les autres humains. Ils sont également utilisés pour assurer leur sécurité, les chiens pouvant être dressés pour reconnaître des dangers dont les personnes autistes, et en particulier les enfants, n’ont pas forcément conscience, telle qu’une rue très passante ou de l’eau profonde.  

Où puis-je en savoir plus ?

Si vous envisagez de poser votre candidature (avec votre compagnon à quatre pattes !) pour devenir ensemble animal de thérapie et accompagnant bénévole, vous trouverez en ligne un grand nombre d’organisations spécialisées, qui saurons vous aiguiller et vous assister. De la même manière, si vous souhaitez ou si votre institution souhaite bénéficier de la visite d’animaux de thérapie, ces organisations se feront un plaisir de vous aider ! 

Partagez