Master Brand

Maladie des griffes du chat – ou comment votre meilleur ami peut vous faire passer une bien mauvaise journée…

Partagez
Intro Text
Il n’est pas rare que nos animaux viennent vigoureusement se frotter à nous ou jouent avec un peu trop de fougue – rien de bien grave à cela. En revanche, l’accès de colère d’un chat d’humeur maussade peut avoir des conséquences sérieuses. Apprenez ici ce qu’est la maladie des griffes du chat, et surtout comment l’éviter !
Contenu
Image
chat dans l'herbe

Lorsque vous jouez avec votre chat, ce dernier peut avoir la patte leste... une blessure de guerre est vite arrivée ! Mais la plupart des propriétaires de chat ne savent pas que leur animal est potentiellement porteur d’une bactérie et qu’une griffure ou morsure de chat peut provoquer une infection. 

Heureusement, la maladie des griffes du chat semble beaucoup plus grave qu’elle ne l’est réellement. Cependant, si les coups de griffes de notre animal ne portent généralement pas à conséquence, les propriétaires de chat doivent tout de même prendre des précautions afin que les éventuelles entailles ou morsures ne leur transmettent pas de maladie.   

En quoi consiste la maladie des griffes du chat ?

On estime à 40% le nombre de chats domestiques porteurs d’une certaine bactérie, dénommée Bartonella henselae et transmise par les puces. Bien que les chats eux-mêmes n’en souffrent pas, ils sont susceptibles de la transmettre aux humains lorsqu’ils les griffent ou les mordent ou si leur salive entre en contact avec une plaie ouverte – lorsqu’ils vous lèchent par exemple. Les symptômes de cette infection bactérienne sont connus sous le nom de maladie des griffes du chat ou de fièvre des griffes du chat. 

Les symptômes font leur apparition lorsque la bactérie infecte les humains et provoque une réaction physique, généralement un œdème autour de l’éraflure ou de la morsure. On peut également observer des ganglions lymphatiques enflés, des maux de tête, de la fatigue ou une légère fièvre. 

Dans de rares cas, l’infection peut s’aggraver et provoquer une affection dénommée syndrome oculo-glandulaire de Parinaud, semblable à la conjonctivite ou à une neurorétinite, à savoir une inflammation du nerf optique. Dans les cas plus graves encore, on recense l’encéphalopathie, qui est une maladie cérébrale, et l’ostéomyélite, une maladie des os. Mais ces conséquences sont heureusement très rares !

Diagnostic et traitement de la maladie des griffes du chat

Du fait de l’éventuelle gravité des effets indésirables, il est impératif de consulter un médecin si vous observez l’un de ces symptômes. Seul un médecin peut réellement diagnostiquer la fièvre des griffes du chat, par un examen de la rate ou grâce à une prise de sang. Le traitement consiste généralement à administrer des antibiotiques, généralement indiqués pour les personnes dont le système immunitaire est affaibli ou qui souffrent d’autres maladies. Dans la plupart des cas, aucun traitement n’est cependant nécessaire. 

Éviter la maladie des griffes du chat

En premier lieu, essayez de ne pas vous faire griffer ! Si vous jouez avec votre animal, portez des manches longues et veillez à ne pas les remonter trop haut. En cas d’éraflure, lavez la zone touchée avec un savon antibactérien, et maintenez-la propre et à l’abri de votre chat jusqu’à complète guérison. Il est enfin essentiel que vous teniez un calendrier régulier d’administration des traitements anti-puces, afin de vous assurer que votre chat est durablement protégé contre la bactérie Bartonella henselae. 

Le saviez-vous ?

VH1 a classé la chanson de Ted Nugent, Cat Scratch Fever, sortie en 1977, au 32ème rang de la meilleure chanson de hard rock de tous les temps ! 

Partagez