Master Brand

Le b.a.-ba des pensions pour chiens

Partagez
Intro Text
Tout ce que vous devez savoir sur les services de garde pour votre chien.
Contenu
Image
pensions pour chien

Le chien n’est pas seulement le meilleur ami de l’Homme, il fait aussi partie intégrante de la famille. Dans l’idéal, nous aimerions toujours pouvoir l’emmener lorsque nous nous absentons, mais ce n’est pas toujours possible. Il est donc essentiel de trouver une pension locale qui veillera à sa sécurité, sa santé, son confort et à éviter son stress – pour notre tranquillité d’esprit ! Vous trouverez ici toutes les informations nécessaires pour vous aider à trouver la meilleure solution de garde pour votre chien.  

Trouver une pension canine près de chez soi

Il existe très certainement diverses possibilités de services de pension pour chiens – ou chenils – près de chez vous, que vous trouverez facilement sur internet. Néanmoins, l’idéal est d’opter pour un endroit recommandé par une personne de confiance, qu’il s’agisse d’amis de promenade, de votre animalerie locale, d’un membre de votre famille, d’un ami, ou encore de votre vétérinaire, qui sera sans doute en mesure de vous recommander un ou plusieurs lieux. Nous vous suggérons de créer une liste, puis de la réduire progressivement jusqu’à trouver le bon service pour votre chien.  

Sélectionner la bonne pension pour votre chien

Il n’est pas inutile de ménager un peu de temps pour prendre cette décision importante. Ne la repoussez pas à la dernière minute, lorsque les meilleures options ne seront plus disponibles. Laisser votre chien pendant une semaine ou deux est déjà stressant en soi, mais l’est d’autant plus quand cela a lieu dans la précipitation, quelques jours à peine avant de partir.  

Nous vous proposons de suivre les étapes suivantes afin de réduire votre liste et de trouver la meilleure pension canine près de chez vous.  

Tout commence par un coup de fil : appelez chacun des prestataires et discutez de vos besoins avec lui. Les premières impressions sont extrêmement importantes. Si la personne à l’autre bout du fil est amicale, si elle semble être digne de confiance et connaître son métier, c’est bon signe. Si, en revanche, elle ne souhaite pas parler ou répondre à vos questions (ou du moins prendre rendez-vous à un moment où elle est moins occupée), alors c’est mal parti et cela peut être un signe que cette pension canine n’est pas gérée de manière professionnelle. Les questions-clés à poser à cette étape incluent :  

  • Les « pensionnaires » doivent-ils être vaccinés ? C’est un point très important, car la dernière chose que vous souhaitez voir arriver est que votre chien attrape les maladies d’autres pensionnaires, comme la toux du chenil, qui est extrêmement contagieuse mais pour laquelle il existe un vaccin. Si la pension n’exige pas de vaccin, mieux vaut l’éviter.   

  • Y a-t-il du personnel 24h sur 24 pour les chenils ? 

  • À quelle fréquence les pensionnaires sont-ils nourris ? Et est-il possible d’apporter la nourriture habituelle de son chien ?  

  • Quels services vétérinaires sont proposés et que se passe-t-il si un pensionnaire tombe malade ?   

  • Quels sont les autres services proposés – si votre chien a le poil long, le toilettage peut constituer un point essentiel de son séjour en pension.  

  • Par quel type d’assurance sont-ils couverts ? 

  • Bénéficient-ils de promenades régulières et de suffisamment d’exercice ?   

Visitez les installations : il est important de visiter personnellement les pensions de votre liste réduite. Demandez au téléphone quel est le meilleur moment pour venir, car le personnel des pensions canines est généralement assez occupé au moment de la distribution de nourriture ! Les points à vérifier sont :  

  • L’endroit est-il propre de par son aspect et de son odeur ? L’impression générale est-elle celle d’un lieu agréable et sûr ?   

  • Le lieu où séjournera votre chien est-il bien éclairé et bien ventilé, sans pour autant être froid ou exposé aux courants d’air ? Y a-t-il suffisamment d’espace extérieur pour permettre à votre chien de se promener, et un chenil ou une niche dans laquelle il pourra dormir ? Y a-t-il un couchage à l’intérieur et un endroit qui n’est pas trop froid et qui n’est pas en béton pour lui permettre de s’asseoir à l’extérieur ? 

  • Quel est le programme d’exercice ? À quelle fréquence et pendant combien de temps les chiens sont-ils promenés ? Combien de chiens sont promenés ensemble en même temps ? Si leur nombre est supérieur à quatre ou cinq par promeneur, des problèmes peuvent survenir, notamment la perte d’un chien ! 

  • De quel type d’interaction ou de stimulation les chiens bénéficient-ils pendant la journée ? Y a-t-il des sessions de jeux en groupe pour les chiens les plus sociables ?  

  • Écoutez votre instinct. Etes-vous serein à l’idée de laisser votre compagnon à quatre pattes dans cette pension canine ? Le personnel est-il gentil, amical et dispose-t-il de toutes les connaissances nécessaires ? Diriez-vous, sans hésiter, qu’ils aiment les chiens et qu’ils aiment s’occuper d’eux ?  

Lorsque vous aurez parlé avec le personnel et visité un certain nombre de pensions pour chiens, vous devriez être suffisamment bien informé pour prendre la meilleure décision pour votre toutou.  

Alternatives à la pension canine

Si laisser votre chien dans une pension n’est pas envisageable pour vous, ou si les structures locales ne vous semblent pas convaincantes, il existe un certain nombre d’alternatives que vous pouvez tester :  

  • Garde du chien en famille d’accueil : vous trouverez peut-être un professionnel de l’accueil des chiens dans votre région, qui pourra s’occuper de votre chien chez lui pendant que vous êtes partis. De cette manière, votre chien se verra accorder une attention plus exclusive, ce qui peut constituer une bonne option pour vous.  

  • Garde à domicile : si vous préférez que votre chien reste chez lui, il est possible d’engager un home-sitter professionnel, qui s’installera chez vous pendant votre absence.  

Vous trouverez des annonces pour ces deux types de solutions chez votre vétérinaire et dans les animaleries. Alternativement, vous pouvez aussi faire des recherches en ligne, mais dans ce cas, assurez-vous de lire les évaluations des autres clients et de poser beaucoup de questions… Et surtout, suivez votre instinct !  

Partagez