Master Brand

Vous voulez sauver un chaton ? Optez pour l’adoption !

Partagez
Intro Text
Vous envisagez d’accueillir un chaton… alors que diriez-vous d’en sauver un ? L’adoption vous donne cette chance. Si vous ressentez le désir de sauver un petit chat en lui offrant un toit et la perspective d’une vie heureuse, voici tout ce que vous devez savoir avant de vous lancer.
Contenu
Image

Difficile d’imaginer créatures plus adorables que les chatons, si doux, si joueurs et si patauds… On a du mal à concevoir pourquoi des milliers d’entre eux finissent chaque année dans les refuges de France ! Ce phénomène résulte simplement du fait que la plupart des chatons viennent de portées non prévues : ils voient le jour car leurs propriétaires n’avaient pas fait stériliser leurs chats, et se retrouvent avec des bébés non désirés.

Avec tant de chatons sans propriétaire à travers toute la France, l’adoption semble être une excellente option si vous envisagez d’accueillir un chaton chez vous. Alors, prêt pour une opération de sauvetage ? Voici tout ce que vous devez savoir avant de vous lancer ! 

Recherchez des chatons à adopter pendant la saison des chatons !

Comprise chaque année entre avril et novembre, la « saison des chatons » désigne comme son nom l’indique la période où naissent la plupart des chatons en France. Les chattes adultes ayant leurs chaleurs uniquement à certaines périodes de l’année, la période des naissances est également limitée dans le temps.  La « saison des chatons » constitue donc la meilleure période pour choisir un chaton dans un refuge. 

Votre chaton aura passé un bilan de santé complet

Les refuges prennent grand soin des animaux dont ils ont la charge. Les chats hébergés chez eux sont bien nourris, soumis à un bilan de santé complet, régulièrement traités contre les parasites tels que les puces, tiques et vers, et reçoivent leurs premiers vaccins. 

Enfin, la plupart des chatons dans les refuges sont stérilisés s’ils ont atteint l’âge requis. A défaut, le centre conditionne leur adoption à une obligation de stérilisation.  

Vous pouvez généralement adopter un chaton lorsqu’il est âgé de 10 à 12 semaines.

L’âge auquel les chatons sont proposés à l’adoption varie légèrement d’un refuge à l’autre, mais il est en moyenne compris entre 10 et 12 semaines. Dans l’idéal, le chaton restera au refuge auprès de sa mère jusqu’à ce qu’il ait atteint cet âge minimum

Sachez qu’il est d’ailleurs tout à fait possible d’adopter ensemble la mère et le chaton ! Un chat adulte peut s’avérer plus calme et plus doux qu’un chaton, tempérer et éduquer son petit, et véritablement enrichir votre foyer. 

Le refuge vous aidera à choisir le chaton qui vous correspond le mieux.

Chaque refuge aspire à une issue heureuse pour chacun de ses animaux. Le défi consiste donc à trouver le bon animal pour le bon foyer. 

Comme lexplique la Fondation 30 millions d’amis, qui propose des animaux à l’adoption dans plus de 350 refuges français, « Adopter un animal est un acte fort et la Fondation vous aide à choisir le bon animal à adopter. » 

La plupart des refuges proposent des outils de recherche en ligne, avec des galeries de photos des chats et chatons disponibles à l’adoption. Cela constitue un excellent point de départ. Dans un second temps, les refuges vous offrent un service de consultation avec leurs experts, afin de vous permettre de trouver l’animal qui vous correspond le mieux.

Le refuge choisi vous posera des questions sur votre maison, le style de vie de votre famille et sur le type d’animal que vous recherchez, afin de parvenir à la meilleure association possible. Tous les membres de la famille devront probablement se rendre au refuge afin d’y rencontrer le(s) chaton(s) candidat(s) à l’adoption. Tout sera ainsi mis en œuvre pour une parfaite alchimie !

Certains refuges appliquent des politiques strictes pour l’adoption de chatons dans des familles avec des enfants en bas âge. 

Dans la mesure où les chatons ont des os encore malléables en cours de croissance, ils peuvent être vulnérables face à des mains joueuses ou des étreintes trop fortes. C’est la raison pour laquelle certains refuges imposent des conditions lors de l’adoption de chatons par des familles ayant des nourrissons et des enfants en bas âge.

La plupart des refuges sont cependant heureux de confier leurs chatons à des familles ayant de jeunes enfants, même s’ils demandent à tous les membres de la famille de venir leur rendre visite au préalable

En règle générale, il est souhaitable de garder un œil sur les nourrissons et les petits enfants lorsqu’ils se trouvent à proximité de chats ou de chatons. Si cela vous inquiète, vous préfèrerez peut-être attendre que vos enfants grandissent et soient âgés d’au moins cinq ans, afin de pouvoir bien leur expliquer comment traiter un chat de la bonne façon

Il y a un peu plus de concurrence !

Ne soyez pas surpris ! Sachez que les chatons sont très prisés dans les refuges et partent donc plus rapidement que les chats adultes. 

Peut-être devriez-vous cependant envisager d’adopter un chat plus âgé ! Comme le dit très justement le site de référence wamiz.com, dédié aux animaux de compagnie, « Les chats âgés aiment se détendre à vos côtés... contrairement à de nombreux chatons ! » et surtout « Vous pourriez être leur dernière chance. Les chats seniors ont tant de mal à trouver une maison. Lorsque vous adoptez un vieux chat, vous sauvez réellement une vie. »

Les refuges ne constituent pas la seule option. 

Il existe naturellement d’autres options que les refuges pour trouver un chaton. C’est une décision importante, et qui n’appartient qu’à vous. Vous pouvez aussi vous adresser à des éleveurs de bonne réputation, détenteurs d’un permis. 

Pour certaines personnes, l’attention que portent les refuges à trouver le bon foyer pour le bon animal, l’assistance fournie même après l’adoption, le fait de contribuer à soulager la crise de la surpopulation féline et de libérer une place pour un autre chat dans le besoin, constituent les principaux arguments en faveur de l’adoption en refuge. Et pour vous ?

Partagez