Master Brand

Le guide complet des colliers pour chiot

Partagez
Intro Text
Apprendre à porter un collier est une étape essentielle pour votre chiot. Mais comment choisir son collier ? Quels sont les différents modèles qui existent, et comment habituer votre chiot à le porter ? Nous avons réuni pour vous toutes les informations nécessaires afin de vous aider à choisir le bon collier pour votre chiot.

Le collier est un accessoire indispensable ! Il est essentiel de posséder un collier et une laisse pour chiot pour pouvoir vous promener avec votre animal. Même si en France, aucune réglementation légale n'impose de médaille ou de plaque de collier, cette solution toute simple peut également s’avérer très utile et permettre que votre animal retrouve vite son foyer s’il s’est perdu.

Il est donc important que votre chiot s’habitue à porter un collier dès son plus jeune âge et que vous choisissiez le modèle adapté. Nous passons ici en revue les principaux types de colliers disponibles en France, et vous expliquons comment familiariser votre chiot avec cet accessoire.
Contenu
Image

Colliers pour chiot : le b.a.-ba

Avant d’aborder les principaux types de colliers pour chiot, voici cinq informations essentielles à connaître avant de faire porter un collier à son chiot.

1) Votre chiot mettra un peu de temps à s’y habituer. Sachez qu’au début, votre chiot n’aimera sans doute pas porter son collier ! Ce sera une sensation bizarre pour lui, et il essayera peut-être de pousser son collier du museau ou de l’enlever. Ne vous inquiétez pas : cela lui passera. Certaines personnes commencent par attacher un ruban soyeux très lâche autour du cou de leur chiot, afin de l’habituer à porter quelque chose.

2) Dès le début, associez le collier à des choses positives. La première fois que vous lui enfilez son collier, donnez-lui immédiatement une friandise. Mais ne lui en donnez surtout pas lorsque vous l’enlevez, puisqu’il associerait alors la récompense avec le fait de ne pas porter son collier.

3) Commencez jeune... mais pas trop. Commencez à habituer votre chiot à porter un collier lorsqu’il est encore assez jeune, à savoir autour de huit à dix semaines. Cela ne sert à rien de commencer avant.

4) Un collier bien ajusté. Choisissez un collier de la bonne taille pour votre chiot, plutôt qu’un collier trop grand qui ne sera à la bonne taille qu’une fois qu’il aura grandi. Évitez qu’il ne soit trop lourd et intimidant : il doit être aussi agréable à porter que possible.

5) À l’intérieur / à l’extérieur. Lorsqu’il est jeune, enlevez son collier à votre chien lorsqu’il est seul à l’intérieur pour éviter qu’il ne reste coincé quelque part. À l’extérieur, en revanche, il devra le porter à tout moment avec sa médaille.

Les différents types de colliers

On trouve plusieurs types de colliers pour chien disponibles en France dans le commerce.

Le collier à boucle

Les colliers à boucle sont composés d’une simple bande de cuir ou de nylon et d’une boucle permettant d’en régler la taille. C’est le modèle le plus répandu. Il est adapté à la plupart des chiens.

Le collier auto-ouvrant

Généralement en nylon, le collier auto-ouvrant est équipé d’une fermeture clipsée qui s’ouvre automatiquement si le collier s’accroche quelque part et sous l’effet de la traction (par exemple si le chien essaye de se libérer). Pour d’évidentes raisons de sécurité, il s’agit d’un modèle idéal pour les chiots qui découvrent encore le monde qui les entoure. Cependant, il se peut qu’il soit de moins en moins adapté avec le temps. Une fois que le chien a grandi et a gagné en force physique, le collier pourrait s’ouvrir s’il tire brusquement sur sa laisse pendant vos promenades.

Le collier à martingale

Le collier à martingale est utilisé uniquement à des fins de dressage, par exemple pour apprendre au chien à ne plus tirer sur sa laisse. Ce n’est pas le collier à privilégier pour un chiot, mais il peut être utile si celui-ci devient têtu avec l’âge et a tendance à beaucoup tirer sur sa laisse. Ce type de collier est fabriqué en chaîne ou en nylon, avec une bague à chaque extrémité.

Le licol

Il existe d’autres modèles que le collier à martingale, qui entourent l’arrière de la tête, également destinés à habituer votre chien à ne plus tirer sur sa laisse. Le licol est basé sur le même principe que le licol des chevaux et permet au maître de « diriger » l’animal en tournant sa tête dans la bonne direction.

Le collier GPS

Le collier GPS est un collier tout à fait normal, à la différence près qu’il est équipé, comme son nom l’indique, d’un dispositif GPS. Celui-ci vous permet de localiser votre animal à tout moment à partir de l’appareil portatif livré avec le collier ou à l’aide d’une application pour smartphone. Ce type de collier vous permet d’avoir l’esprit tranquille sans craindre que votre chien ne se perde… tout en pouvant, le cas échéant, surveiller la personne qui le promène !

Le collier de dressage

Il existe divers colliers destinés à débarrasser les chiens de certaines habitudes (trop aboyer, par exemple). Le collier électrique, qui administre de petites décharges électriques au chien lorsque son maître appuie sur un bouton, est de ceux-là. Peu courants, ils sont interdits dans certains pays. Nous déconseillons fortement leur utilisation sur les chiots. Ceux-ci réagissent très bien aux récompenses et à un ton ferme lorsque c’est nécessaire. Ce type de collier est donc superflu.

Que faire en cas d’irritation ?

Si vous remarquez que le collier irrite votre chiot, que ses poils sont clairsemés ou cassés, que sa peau est sensible ou saigne, cessez immédiatement de lui faire porter son collier ! Il vous faut alors chercher un autre collier mieux adapté. Tâchez de ne pas trop lui faire porter son nouveau collier tant que sa peau n’est pas complètement guérie ou que ses poils n’ont pas totalement repoussé. Vous pouvez toujours utiliser un harnais pour chiot à la place, mais n’oubliez pas alors d’y attacher sa médaille !

Partagez