Master Brand

L’évolution du chiot : d’une cellule unique à un chiot de 12 semaines

Partagez
Intro Text
Découvrez l’incroyable métamorphose du chiot dans le ventre de sa mère et les changements qui s’opèrent au cours des premières semaines de sa vie.

La période de gestation des chiens est relativement brève, elle dure seulement de 8 à 10 semaines. Une incroyable transformation se produit durant cette courte période. Et cela commence bien avant que le chiot nouveau-né ne prenne son premier souffle ! Découvrez l’extraordinaire évolution du chiot, depuis le ventre de sa mère à sa venue au monde.
Contenu
Prénatal
Image
Chiot de deux semaines au stade prénatal
Prénatal

Semaines 1-2 : de la cellule au fœtus

Coucou ! Aujourd’hui, mon ovule a été fertilisé dans la trompe de Fallope et je peux commencer mon grand voyage. Accompagné de mes futurs frères et sœurs, je me rends dans l’utérus. Nous nous y répartissons bien gentiment de façon à ce qu’aucun d’entre nous ne se retrouve tout seul, et nous nous nichons bien serrés sur la douce paroi utérine. Je passe alors de 4 à 64 cellules et je vois immédiatement apparaître ma tête, ma colonne vertébrale et même ma queue !

Semaines 3-4 : de la taille d’une noix !
Image
Chiot de quatre semaines au stade prénatal
Semaines 3-4 : de la taille d’une noix !

Au 19ème jour, je me dissimule encore un peu mieux contre la paroi utérine. Malheureusement, cela peut rendre Maman un peu malade… Mais rassurez-vous, cela ne durera pas bien longtemps ! Au cours de la quatrième semaine, ma tête grossit et mes yeux et mes premières vertèbres dorsales apparaissent. À présent, j’évolue très vite et ma taille a presque triplé. Saviez-vous que je mesure déjà environ 15 mm ? C’est l’équivalent de la taille d’une noix ! Mes organes se forment également. Maman développe désormais des glandes mammaires, de sorte qu’avec mes frères et sœurs, nous puissions nous nourrir lorsque nous viendrons au monde. Si les propriétaires de Maman veulent nous voir pour la première fois, le vétérinaire peut les y aider à l’aide de son ultrason.

Semaines 7-9 : Préparer ma venue au monde
Image
Chiot de six semaines au stade prénatal
Semaines 7-9 : Préparer ma venue au monde

Les propriétaires de Maman peuvent désormais me voir très nettement à l’aide de l’ultrason, car mon squelette est complet. Ils peuvent également me sentir lorsque j’essaie de donner de petits coups de pied. Maman n’a presque plus de poil sur le ventre, de sorte que je puisse facilement trouver où me nourrir à ma venue au monde. Les dernières semaines sont assez difficiles pour elle, mais patience… Je suis presque là ! Je consacre toute mon énergie à grandir, grandir et grandir encore. Elle a maintenant du mal à manger, parce que nous prenons trop de place, et il lui faut une alimentation plus concentrée. À partir du 57ème jour (début de la neuvième semaine), je peux sortir en toute sécurité. Que je suis impatient de pouvoir jouer à l’air libre !

Postnatal
Image
Chiot venant de naître
Postnatal

Nouveau-né jusqu’à 2 semaines : dormir et grandir ! 

Bonjour le monde ! Si ce n’est que je ne vois encore rien, et que je n’entends rien non plus d’ailleurs… Pas très pratique ! Nous sommes tous aveugles, sourds et édentés pendant la première ou les deux premières semaines de notre vie, et nous ne sommes pas capables de réguler la température de notre corps. Mes frères et sœurs et moi-même dépendons de notre Maman et de chacun d’entre nous pour nous réchauffer. Nous nous blottissons les uns contre les autres en un gros tas bien confortable.

Après ces quelques semaines passées à grandir, je passe 90 pour cent de mon temps à dormir ! Je consacre toute l’énergie dont je dispose à grandir encore, et mon poids a déjà doublé au cours de la première semaine.

Comme je ne peux pas encore supporter mon propre poids, je me contente de ramper à l’aide de mes pattes avant.

Semaines 2 à 4 : je vois, j’entends, je marche ! Et je m’exprime !
Image
Chiot âgé de quatre semaines
Semaines 2 à 4 : je vois, j’entends, je marche ! Et je m’exprime !

De nombreux changements se sont produits au cours de la deuxième semaine de ma vie. Mes yeux et mes oreilles se sont enfin ouverts, ce qui donne un tout nouveau sens au monde qui m’entoure. Maman est aussi jolie que je le pensais, tout comme mes petits frères et sœurs au pelage duveteux. Nous commençons tous à communiquer les uns avec les autres, par de petits jappements, gémissements et aboiements. Que c’est excitant ! Au cours de la troisième semaine, je réussis enfin à marcher pour la première fois – même si c’est de manière encore un peu chancelante…

Pour nous les chiots, c’est une période de développement physique et sensoriel rapide. Nous commençons à jouer ensemble et même à essayer de chiper de la nourriture dans l’écuelle de Maman ! Je commence à maîtriser un peu mieux la propreté et lorsque je dois faire mes besoins, je m’éloigne de l’endroit où nous dormons.

Semaines 4 à 12 : c’est l’heure de la socialisation !
Image
Chiot avec deux enfants
Semaines 4 à 12 : c’est l’heure de la socialisation !

On m’a dit que la période comprise entre la troisième et la dixième semaine est importante pour la socialisation. Cela signifie que je vais tisser des liens dont je me souviendrai toute ma vie !Le lait de Maman commence à se tarir après quatre semaines environ et je mange aujourd’hui beaucoup plus d’aliments solides. Je suis désormais âgé de six semaines et toutes mes dents de lait ont poussé, ce qui m’aide vraiment à m’alimenter.Entre la sixième et la huitième semaine, je vis une période très importante où je vais devoir apprendre à accepter les autres comme étant des membres de ma famille. J’ai à présent dix semaines (et il semblerait que cela se produise entre la huitième et la douzième semaine). J’ai encore un peu peur de rencontrer de nouvelles personnes, et je suis donc bien content que mes propriétaires se préoccupent de cette fameuse socialisation !

À ce stade, le fait de rester avec ma maman et mes frères et sœurs m’aide à apprendre toutes sortes de choses utiles : comprendre qu’il est interdit de mordre, comment réagir à une communication normale avec d’autres chiens, ainsi que ma place dans la société canine.

Aujourd’hui, je suis un chiot âgé de douze semaines, je suis prêt à rencontrer mes propriétaires et à déménager dans une maison confortable qui sera la mienne ! Je trépigne d’impatience ! 

Partagez