Master Brand

Comment apaiser un chat stressé ?

Partagez
Intro Text
Les chats peuvent être sujets au stress – et un chat stressé n’est pas un chat heureux ! Découvrez les meilleures manières d’apaiser votre chat grâce à notre guide du chat serein.
Contenu
Image

Les chats sont des animaux très sensibles et un rien peut les déstabiliser : un visiteur à la maison, un bruit intempestif, un meuble déplacé... Le stress rend les chats malheureux, et cela se reflète bien souvent dans leur comportement. Ils ont alors tendance à se replier sur eux-mêmes, à se cacher, à développer des manies ou à adopter un comportement destructeur, en courant partout dans la maison, en faisant leurs griffes sur les meubles ou en urinant à l’intérieur. Notre guide est destiné à vous aider à identifier les causes du stress de votre chat, et vous indique comment l’apaiser.

Quelles sont les causes de stress chez votre chat ?

Dernièrement, vous avez remarqué que votre chat avait changé. Il est replié sur lui-même, anormalement calme et passe son temps caché sous le lit. Peut-être a-t-il également commencé à faire ses griffes et à uriner partout dans la maison, des mauvaises habitudes dont vous le pensiez débarrassé depuis bien longtemps !

Ces comportements sont les symptômes classiques du stress chez un chat et laissent supposer que votre compagnon n’est pas au meilleur de sa forme. Avant d’essayer de lui venir en aide, il est important de comprendre les causes de ce comportement. Les chats sont des animaux très sensibles, qui ne réagissent pas toujours bien à des changements d’habitude. Il y a probablement une raison évidente permettant d’expliquer le stress de votre chat. Vous avez peut-être déménagé, fait des travaux de construction ou de jardinage, accueilli un nouvel animal au sein de votre foyer (voire une autre personne !) ou un chat rival a emménagé dans le voisinage. En passant en revue les nouveautés ou changements survenus, vous devriez réussir à comprendre les sources du stress de votre chat, ce qui constitue la première étape pour pouvoir l’apaiser.

Si aucune raison évidente ne justifie le comportement de votre chat, il se peut alors qu’il soit malade. Les chats savent très bien dissimuler les symptômes d’une blessure ou d’une maladie et parfois, ils vous alertent simplement en adoptant un comportement anormal. Votre vétérinaire pourra établir un diagnostic et prescrire le traitement qui permettra à votre chat de retrouver son état normal.

Comment puis-je apaiser mon chat ?

Lorsque vous considérez les causes du stress de votre chat, essayez de déterminer s’il s’agit d’un problème récurrent et de longue date (il subit peut-être les brimades d’un autre chat du voisinage) ou d’un épisode récent (une visite chez le vétérinaire ou des personnes venues vous rendre visite à la maison). Vous pourrez ainsi déterminer la meilleure stratégie à adopter pour tranquilliser votre chat.

Puis-je supprimer la source de stress ?

Selon les cas, vous pouvez complètement supprimer la source de stress de la vie de votre chat. Par exemple, si un autre chat vient à la maison et mange sa nourriture, vous pouvez envisager d’installer une chatière activée par micro-puce et veiller à ce que cet intrus n’entre pas par des fenêtres ou des portes laissées ouvertes.

Soyez présent pour votre chat

Si votre chat réagit à une source de stress inévitable, telle qu’une visite chez le vétérinaire ou des feux d’artifice, vous n’avez alors plus la possibilité de supprimer la source de son stress. Mais vous pouvez l’aider à retrouver sa sérénité en lui communiquant vous-même une certaine quiétude. Si votre chat se cache, n’essayez pas de le forcer à sortir de sa cachette. Asseyez-vous calmement et silencieusement à proximité de son refuge et attendez qu’il s’approche de vous. Cela peut prendre du temps, mais l’environnement calme que vous aurez créé l’aidera à se détendre.

Créez un environnement sûr

Si votre chat déteste les visiteurs et que vous en recevez régulièrement, vous pouvez alors créer un « environnement sûr » où il pourra se retirer à l’arrivée de vos invités. Il doit s’agir d’une pièce calme – et non pas le passage aux toilettes – où votre chat pourra rester à l’écart en toute tranquillité. Disposez la litière de votre chat dans cet endroit sûr que vous aurez aménagé pour lui, et ajoutez-y des jouets, un grattoir, sa nourriture et une écuelle d’eau – tout ce dont il a besoin pour passer une nuit tranquille.

Le fait de pouvoir se réfugier en lieu sûr peut permettre à votre chat d’éviter les sources de stress. Il sait qu’il peut se retirer dans un endroit paisible et amical s’il se sent angoissé. Un endroit sûr peut également s’avérer utile si vous accueillez de nouveaux animaux à la maison, offrant à votre chat un lieu « bien à lui » pendant la période d’adaptation avec le nouveau venu.

Aidez votre chat à mieux résister au stress

Si vous ne pouvez pas supprimer la source de stress, le chat des voisins qui le tyrannise par exemple, vous pouvez prendre des mesures pour permettre à votre chat de mieux résister au stress. Commencez par apporter quelques changements simples à votre maison. Les chats adorent se percher en hauteur afin de surveiller leur royaume ! Cette position leur confère un sentiment de sécurité et de maîtrise. Le fait de créer des nids douillets en hauteur dans votre maison, sur les meubles, en haut des placards ou sur les étagères, par exemple, peut réellement aider votre chat à se détendre. De même, en aidant votre chat à marquer la maison de son odeur, vous pouvez lui permettre de se sentir mieux. Les chats laissent des marques olfactives en utilisant les glandes situées dans leurs joues ; vous pouvez aider votre chat en frottant délicatement ses joues à l’aide d’un chiffon propre puis en frottant le chiffon dans toute la maison. Vous pouvez également acheter des diffuseurs de phéromones qui créeront de la même manière un environnement apaisant.

Pour que votre chat résiste mieux au stress, vous pouvez également le stimuler davantage. Cette solution ne l’aidera pas s’il est déjà stressé, mais une interaction pendant des périodes plus calmes peut porter ses fruits à long terme. Les jouets ou jeux alimentaires peuvent par ailleurs favoriser le bien-être et la résistance au stress de votre chat.

Restez positif !

Lorsque vous essayez d’apaiser votre chat, n’oubliez pas qu’il ne faut surtout pas le réprimander ou le punir. Même s’il adopte un comportement destructeur en urinant à la maison ou en faisant ses griffes sur les meubles, le fait de le gronder ne fera qu’augmenter son stress et aggravera peut-être le problème. Et votre chat risque finalement de vous détester ! Faites-donc preuve de douceur et de patience, votre aiderez ainsi votre chat à être paisible et heureux.

Partagez